logo-extra Extra Bold Retour à l'accueil

JPO sur la France

11 juillet 2012

vitrine tour de France

Non, il ne s’agit pas de Journées Portes Ouvertes, mais de Jean Paul Ollivier, inarrable chroniqueur du Tour de France depuis 1975 (repéré par Robert Chapatte pour son débit de paroles et de boisson) et qui évoque pour beaucoup la nostalgie des étés de l’enfance, où la vacuité des longues journées écrasées de chaleur le dispute à l’aphatie du peloton dans la norme plaine. Quelques échappés, illustres inconnus, montrent le maillot en attendant le retour programmé des équipes de sprinteurs, qui gèrent à l’oreillette. 5 heures de direct pour un sprint final de 20 secondes après la flamme rouge. Il est temps de réveiller pépé. Heureusement « Paulo la science » est là et égaye ces après midi de quelques-unes des interventions pittoresques. L’historien du Tour, qui connaît chaque vainqueur des 2000 et quelques étapes depuis le tour de France 1903, le palmarès de chaque coureur, mort ou vif, est l’auteur de 20 ouvrages sur le Tour. Mais aussi, il faut le souligner, de quelques livres sur le football, la Bretagne ou encore les marins (?), sans oublier quatre ouvrages sur le Général de Gaulle, qui lui n’a jamais fait le Tour de France mais l’a sauvée de la honte. Jean-Paul Ollivier est d’ailleurs membre de l’institut Charles-de-Gaulle, comme il y a depuis peu un club de amis de Nicolas Sarkozy. Mais, à ma connaissance, Jean-Paul Ollivier n’en fait pas partie. Brice Hortefeux, si.

Jean Paul Ollivier

Jean-Paul Ollivier est surtout connu aujourd’hui de la ménagère de plus de 50 ans (70 même) pour ses commentaires érudits sur les villes, monuments et lieux traversés lors de l’étape du jour. On peut se délecter de commentaires impressionnants et irremplaçables tels que celui-ci :

« Le Tour passe aujourd’hui à Nivelles, charmante bourgade belge francophone dont les 26 000 habitants, appelés Nivellois ou parfois Aclots, se sont appropriés le personnage légendaire de Jean de Nivelle, baron de Montmorency et aïeux de Talleyrand, célèbre pour s’être opposé à la volonté de son père qui lui enjoignait de combattre aux côtés du roi de France Louis XI. De ce refus serait née la fameuse expression: « Il est comme ce chien de Nivelle qui s’enfuit quand on l’appelle ». Devenu proverbial, Jean de Nivelle apparut par la suite dans de nombreuses chansons populaires comme Cadet-Rousselle. Nivelles a donné son nom à son jacquemart, qui sonne les heures depuis le XIIIe siècle, et à la bière brassée dans la ville. Le jacquemart est installé sur la collégiale Sainte-Gertrude, de style roman, consacrée en 1046. A Nivelles, on peut également apprécier le carnaval, la foire agricole, la grande braderie et la tarte al d’jote. Celle-ci est composée de bette (autre nom de la betterave sauvage), de beurre et de boulette (du fromage gras)… »

Et tout ça sans dopage. Avouez que ce n’est pas lors d’une retransmission de football que l’on aura droit à de tels apartés culturels. Le Tour, c’est ça aussi. Tibidibidibidibidi !

 

Par Michel Sorine

Directeur associé

Sportif du dimanche et directeur de clientèle  la semaine, il est aussi concepteur-rédacteur à ses heures, ça le détend.

Voir tous ses billets

Il y a 2 commentaires

  • M. A Nivelle le12.07.2012à7h25

    Il est dommage que vous ayez oublié de mentionner le Tour de Sainte Gertrude : celui-ci a lieu le dimanche qui suit la Saint-Michel. Il trouve ses origines au XIIIe siècle et attire aujourd’hui encore près de 2000 pèlerins. Long de 15 km, le trajet retrace le parcours qu’effectuait régulièrement Sainte Gertrude pour aller rendre visite aux pauvres et aux malades des alentours de l’abbaye afin de les aider. Le char du xve siècle portant la châsse de la sainte est tiré par six chevaux de trait brabançons. Au retour, la rentrée s’effectue en compagnie des géants nivellois et de leur ménagerie, des chanoinesses en costumes du xviie siècle, des mouvements de jeunesse de l’entité, du clergé, des autorités communales et de personnages déguisés en habits d’époque. Pour l’occasion, la ville se transforme en cité médiévale le long de la collégiale.

  • dubos patrick le21.07.2014à9h17

    Vendredi25juillet le tour va passer a lagardere village ou nous avons un chateau du 13ieme vous pouvez trouver toute l histoire sur le site internet histoire tres originale a connaitre mais surtout nous organisons un championat du monde de course d escargots pour notre fete du village au mois d aout notre village ce situe entre vic fezensac et valence sur baise Nous serions ravi que vous fassiez un petit commantaire sur notre village si ce n est pas trop tard pour l info Tres bonne journée a vous

Ajouter votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *