Extra Bold

Quais du polar 2015

15 janvier 2015

Extra participe depuis sa création au Festival Quais du Polar. Alors rejoignez nous et prenez date car la 11ème édition qui se tiendra les 27, 28 et 29 mars 2015 promet quelques bien beaux et bons moments. Nous vous dévoilons, en avant première, ci-dessous quelques éléments de la programmation.

Pour son édition anniversaire, le festival avait choisi de mettre à l’honneur le polar français, au sein d’une programmation transgénérationnelle : Patrick Raynal, Didier Daeninckx, DOA, Franck Thilliez, Caryl Férey, Dominique Sylvain, Karin Giebel, Olivier Truc, Marcus Malte, Hervé Le Corre, Sandrine Collette, Marin Ledun, Jérémie Guez, etc.

Cette année, pour entrer de plein pied dans sa deuxième décennie, Quais du Polar renoue avec sa tradition : découvrir des mondes en noir. Après l’Europe du Nord, l’Asie ou l’Amérique du Nord, cap vers les autres Amériques en 2015. Amérique centrale avec Paco Ignacio Taibo II (Mexique), Leonardo Padura (Cuba), Horacio Castellanos Moya (Salvador), Daniel Quirós (Costa Rica). Amérique du Sud avec Paulo Lins et Edyr Augusto (Brésil), Luis Sepúlveda (Chili), Santiago Gamboa (Colombie), Ernesto Mallo (Argentine), Diego Trelles Paz (Pérou).

Parmi les grands noms que vous n’aviez jamais vus à Lyon, notez la présence d’Elizabeth George (USA), Anthony Horowitz (GB), Don Winslow (USA), Shannon Burke (USA), ou encore Emily St John Mandel (Canada) et Maurice G. Dantec (Canada), Attica Locke (USA), Nicci French (GB), Val McDermid (Ecosse), Denise Mina (GB), Mike Nicol (Afrique du Sud) et Sebastian Rotella (USA).

Et parmi ceux que vous y reverrez : Michael Connelly (vu en 2012), Ian Rankin (qui n’était pas revenu depuis notre première édition, en 2005), Tom Rob Smith (GB), Michel Quint, Michel Bussi, Maxime Chattam, Yasmina Khadra (Algérie) ou encore Caryl Férey et Ian Manook.

Enfin le festival aura le plaisir de vous faire découvrir de nouvelles voix du polar d’ici et d’ailleurs : Kishwar Desai (Inde), Saul Black (GB), Dror Mishani (Isr.), Gert Nygårdshaug (Norv.) et les français Elena Piacentini, Michaël Mention, Christophe Reydi-Gramond et Nicolas Matthieu.

Grande innovation de la dixième édition, la journée « Polar Connection » sera reconduite. Fortement appréciée l’an passé, cette journée de rencontres professionnelles aura à nouveau lieu toute la journée du 27 mars avec la présence de 200 éditeurs, agents, traducteurs, mais aussi producteurs, scénaristes et réalisateurs, et bien entendu des journalistes et surtout des auteurs.

L’adaptation sera l’un des grands thèmes de cette édition avec la création du prix « Polar en séries » qui récompensera un polar francophone pour ses qualités d’adaptation à la série TV, et avec une programmation cinéma très riche dans nos salles partenaires de l’Institut Lumière, des cinémas Pathé et Comœdia, qui mettra en valeur les films adaptés de romans noirs.

Quais du Polar c’est aussi, comme toujours, de nombreux rendez-vous inédits à travers la ville, le Grand Lyon et la Région au Musée des Beaux-Arts, au Musée Gadagne, aux Archives départementales, au Musée de l’Imprimerie à l’INSA, au Musée de l’anatomie, à l’École Nationale supérieure de Police, au Toboggan à Décines, dans les médiathèques de Saint-Etienne, Roanne et Bourg-en-Bresse … Pour cette prochaine édition, de nouveaux lieux seront également associés : le Musée des Confluences, le Théâtre des Célestins et la Maison de la Danse qui proposera un « Bal noir » inédit, sous la direction du chorégraphe Denis Plassard, le samedi 28 mars à la Chapelle de la Trinité.

Grâce à de nombreux partenariats avec les institutions culturelles lyonnaises, Quais du Polar invite le public à une découverte originale et insolite de Lyon avec sa grande enquête dans la ville qui partira pour la première fois du Musée d’Art Contemporain, à la Cité Internationale, pour rejoindre les lieux du festival.

Le 11ème prix des Lecteurs Quais du Polar/20 minutes sera remis samedi 28 mars. Des lecteurs choisis sur lettre de motivation auront la lourde et noble de tâche de lire les six romans sélectionnés par les libraires et de désigner, aux côtés de Claude Mesplède (président du jury), Caroline Girardon (20 Minutes), Ian Manook, lauréat en 2014 et de Quais du Polar, le meilleur roman francophone de l’année 2014 parmi les ouvrages suivants:

  • Frédéric Andreï, Riches à en mourir (Albin Michel)
  • Sandrine Collette, Un vent de cendres (Denoël)
  • Jérôme Leroy, L’Ange gardien (Série noire, Gallimard)
  • Nicolas Mathieu, Aux animaux la guerre (Actes sud)
  • Elena Piacentini, Des forêts et des âmes (Au-delà du raisonnable)
  • Christophe Reydi-Gramond, Un mensonge explosif (Liana Lévi)

Enfin, toujours fidèle à ses engagements de festival militant pour la lecture, Quais du Polar proposera de nombreuses actions en faveur des scolaires et du jeune public et sera, comme chaque année, présent dans les prisons et centres de détentions de la Région, ainsi qu’à l’hôpital Saint-Luc Saint- Joseph et pour la première fois à l’hôpital femme-mère-enfant de Bron. Les « Dictées Noires », en lien avec l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme, seront également relancées.

Nous vous proposons aussi de découvrir le nouveau visuel de l’année 2015 créé par Extra.

Retrouvez toutes les informations ainsi que les événements de l’année sur : www.quaisdupolar.com

QDP14_affiche_BAT_BD

Par Sébastien Olive

Directeur associé

Curieux de tout et affublé de sa resplendissante paire de binocles rouges ou violettes, Sébastien est le dirigeant de l’agence Extra.

Voir tous ses billets

Ajouter votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *