Extra Bold

Sale temps pour le popcorn

30 juillet 2014

 

On va arrêter de se mentir, le dernier film que vous avez vu au cinéma était soit un navet, soit un peu trop lointain pour vous en souvenir, pas vrai ?
Pour ma part, la dernière fois que j’ai vu du maïs atteindre le 7ème ciel, c’était en mars pour la sortie de Her. La soirée popcorn avait alors tenu ses promesses : des rires, des larmes, le sentiment d’avoir exploré un terrain encore inconnu. Et puis une fois terminé, un sourire en coin qui ne vous lâche pas, et des questions plein la tête.

L’histoire : Elle nous tient du début à la fin, entre incrédulité et mise en perspective, on est forcément tenté de se projeter. Et le plus fou, c’est qu’avec l’évolution de nos sociétés, des technologies, des codes… on se demande si la fiction n’a quand même pas quelques chances de devenir réalité (vous n’avez donc jamais joué au Tamagotchi ?!).

La bande annonce ne donne pas trop envie je trouve, mais pourtant ça vaut le détour !

Scarlett… Pfffff… Scarlett… La prestation de dingue ! En V.O (of course), la mission est accomplie, et de loin. Dégager des émotions aussi intenses et variées, et cela sans même avoir besoin de faire une apparition physique : it’s so a-ma-zing !

Ah oui et sinon mon dernier nanar ! La version SF du « Jour sans fin » (attention, j’adore ce film, je tiens à ce qu’on le respecte !).
Bill (Murray) est remplacé par Tom (Cruise) dans « Edge of tomorrow », et ce n’est plus le jour de la marmotte, mais celui de se faire manger par des gros extra-terrestre méchants.
Bon… Les maïs n’ont pas franchement eu l’occasion de frétiller.

Mais alors, quand ? Quand va sortir le prochain chef d’œuvre, celui qui va faire parler dans les soirées mondaines, et qui va nous redonner l’envie d’aller de nouveau s’enfermer dans les salles obscures ? Gravity, Le Lou de Wall Street, Dallas buyers club, Twelve years a slave (touèle yi euhzlèvz en francophone), en peu de temps, on s’est habitués à l’excellence, alors maintenant, faut nous donner des os à ronger !

En attendant, on se replie sur les séries. Et finalement, certaines proposent de vrais petits bijoux, qui nous feraient presque oublier les salles obscures.

Pour ma part, j’aimerais faire une « spéciale dédicace » à True Detective. Pas facile de s’immerger dans l’univers, on est ballotés entre passé/présent/futur dès le premier épisode. Mais l’effort est très largement récompensé jusqu’aux dernières secondes du dernier épisode.
Et puis il y a celles qu’on ne cite plus : Game Of Thrones, House of cards (avec un peu de retard), Fargo… Vu le niveau de qualité de ces nouvelles séries, le cinéma peut bien attendre, rien ne presse.

Et vous, vous en dites quoi de tout ça ?

Par Florence Justin

Florence a travaillé 4 ans en agence spécialisée en stratégie de communication avant de rejoindre Extra.

Voir tous ses billets

Il y a 1 commentaire

  • Marion le04.08.2014à13h52

    Nous perso, comme disent les jeunes, nous avons aimé mes séries Mad Men et Breaking Bad (avec le prof de physique bon teint qui se met à la fabrication de drogue). Pas encore succombé au charme de Games of Throne et pas sûr qu’on y succombera. Drop Dead Diva est assez divertissante. Comme films j’ai aimé en vrac: Dallas Buysrs Club, Philomena, Into the Wild (qui date un peu mais grandiose). Blue Jasmine.
    Bonnes séance et gardez la foi, Michel. Je vous envoie une carte de Moliets, Landes. Bises

Ajouter votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *